Vous-même, ou un membre de votre famille, avez besoin de broches. Vous venez de le découvrir, ou alors vous vous en doutiez depuis longtemps – vous avez des problèmes à mastiquer, ou vous n’aimez pas montrer vos dents lorsque vous souriez parce que vous n’en aimez pas l’apparence.

Comment faire pour mieux gérer les coûts relatifs aux traitements orthodontiques?

Tout d’abord, ne vous inquiétez pas. De nombreux Canadiens comme vous ont eu à aborder le même problème. Voici certains points à évaluer lorsque vous devez gérer les frais inhérents aux traitements orthodontiques qui vous procureront un sourire radieux.

Demandez à votre orthodontiste quelles sont vos options de paiement.

Comme pour toute nouvelle aventure, il est important que vous obteniez toutes les informations pertinentes. Bien des gens bénéficient de prestations d’assurance-maladie reliées à leur emploi. Ces prestations pourraient couvrir une portion des frais orthodontiques. En contactant votre fournisseur d’assurance-maladie, vous obtiendrez ces informations : qui est couvert et jusqu’à quel âge, le pourcentage des frais couverts, ainsi que la valeur couverte par votre assurance. Plusieurs fournisseurs d’assurances vous permettront d’augmenter votre couverture en matière de soins orthodontiques. Si les deux parents bénéficient d’une couverture d’assurance, vous pourrez présenter une demande aux deux programmes. Rappelez-vous de contacter votre fournisseur d’assurance, afin qu’il vous explique les détails de votre couverture en matière de soins orthodontiques. Vos frais pourraient en être substantiellement diminués.

Ensuite viendra la question d’assurer le paiement du reste des frais orthodontiques. Toutes les cliniques d’orthodontie offrent une gamme d’options de paiements qui vous rendront la vie plus facile. Il suffit d’en discuter avec votre orthodontiste; vous pourrez sûrement en venir à déterminer une grille tarifaire qui vous conviendra.

Chaque patient, et chaque famille, devrait demander un reçu fiscal officiel pour tous les frais de traitement qui ne sont pas couverts par leur assurance. Actuellement, l’Agence du revenu du Canada permet que ces frais soient inclus, en tant que dépenses médicales, dans votre déclaration de revenus.

Planifiez.

Si vous croyez que vous devrez défrayer une importante portion des frais de votre traitement orthodontique, le fait de planifier cette dépense à l’avance pourrait être votre meilleur atout lorsque viendra le temps de passer à l’action. Tout comme vous planifiez le coût de rénovations de votre maison, vous pouvez planifier l’éventualité où vous-même ou un de vos enfants auriez  besoin de broches.

Assurez-vous de bien comprendre les options de traitements orthodontiques, ainsi que les coûts inhérents à ces soins, tels que présentés par votre orthodontiste.

Les cliniques orthodontiques comprennent les préoccupations des familles en regard des coûts des traitements orthodontiques, et plus particulièrement si plusieurs personnes d’une même famille ont besoin de traitements. Peu de gens peuvent défrayer le coût total de soins orthodontiques du jour au lendemain. En gardant cela à l’esprit, discutez avec votre orthodontiste, pour savoir ce qu’il peut faire pour vous aider à planifier les coûts inhérents au traitement et à répondre adéquatement à vos attentes. Votre orthodontiste a à coeur de vous procurer un sourire heureux, en santé. C’est pourquoi il sera souvent d’accord pour vous offrir des options de paiement qui vous aideront à atteindre vos objectifs.

Previous