Il est tout à fait naturel pour un jeune enfant de porter ses doigts à sa bouche. Ce geste apporte réconfort à l’enfant et soutient son développement normal. On conseille souvent aux parents de ne pas encourager leur enfant à sucer son pouce et de ne pas donner une suce à leur enfant, en raison des effets potentiels sur ses dents à venir et sur le développement de son visage.

En fait, le réflexe de sucer est parfaitement normal et représente un comportement généralisé chez les jeunes enfants. Les nouvelles suces, conçues spécialement par des pédiatres, sont des alternatives sécuritaires. Il est donc préférable de donner une suce à un enfant, plutôt que de lui laisser sucer son pouce en tout temps. Les suces actuellement vendues dans le commerce comportent de larges perforations à leur base de plastique. Ainsi, la respiration du jeune enfant n’est perturbée d’aucune façon. Par ailleurs, la suce ne doit jamais être attachée autour du cou de l’enfant. La suce peut être adéquatement fixée par une pince à l’avant des chandails et pyjamas des bébés.

Pourvu que l’enfant mette fin à cette habitude de sucer son pouce ou sa suce entre l’âge de 4 à 6 pas, il n’y a généralement aucun effet négatif à long terme. Si votre enfant éprouve de la difficulté à se passer de son habitude d’utiliser sa suce, souvenez-vous qu’il sera toujours plus facile de se séparer d’une suce que de se séparer de son pouce!

Si cette habitude persiste, une intervention précoce en orthodontie, vers l’âge de 6 à 8 ans, est toute indiquée, afin de corriger toute malocclusion qui pourrait se développer. Un tel traitement peut également aider à régler une difficulté à mastiquer ou un problème d’élocution, tous deux pouvant être causés par une malocclusion.

Le traitement orthodontique représente une étape importante dans l’optimisation de votre santé dentaire. Si vous avez des questions concernant les habitudes de sucer de votre enfant, ainsi que les effets possibles de cette habitude sur ses dents, visitez votre orthodontiste, membre de l’ACO, afin d’obtenir un rendez-vous pour une visite de dépistage.

 

Previous
Next